Présentation de l'Hôtel Restaurant d'Alibert

L’Hôtel-Restaurant d’Alibert est situé au cœur du village de Caunes-Minervois à quelques mètres à peine de la place de la Mairie. Pour ses hôtes de passage, il offre un grand garage à voitures et 8 chambres d’une considérable diversité, dont l’histoire souvent pittoresque mérite que vous vous la fassiez conter par Frédéric GUIRAUD, le maître des lieux.

Chacune possède tout le confort qu’on est en droit d’attendre et, quel plaisir que de séjourner dans cette vaste maison vieille de plus de 5 siècles, de gravir l’escalier de pierre, de parcourir la galerie sise au-dessus de la cour où s’élève la margelle d’un puits à baldaquin. Le luxe ici est tout de calme, d’une sorte de hors du temps, du plaisir de ne pas se hâter, du désir de demeurer…

L’histoire de l’Hôtel-Restaurant d’Alibert

A l’origine de la saga était la famille d’Alibert qui fournit au village plusieurs viguiers. Nous sommes là aux XV et XVIème siècles. D’un voyage en Italie, un certain Jean, abbé de Caunes, aurait ramené dans ses bagages, comme d’autres Leonardo, un artiste de Carrare qui aurait initié l’exploitation des carrières de marbre et organisé la construction de l’hôtel particulier. C’est là que se trouverait l’explication de l’inspiration italienne de l’édifice.

Prenez le temps, quand vous irez de votre chambre jusqu’à la salle du restaurant ou dans la cour, de penser à cela en regardant les galeries ornées de médaillons, les deux escaliers à vis, les belles voûtes de pierre, puis, gravissant quelques marches, allez jusqu’au puits et que de sa profondeur vienne une songerie sur le passage du temps.

Aujourd’hui, l’Hôtel-Restaurant d’Alibert est dirigé par Frédéric GUIRAUD. Il est le maillon le plus récent d’une famille qui fit l’acquisition de la maison en 1912, année où ses arrières grands-parents, Louise et Germain, s’installent dans ce qui était alors un des cafés-auberge du village. Jean et Paule, ses parents revenus à Caunes en 1974 mèneront les travaux de rénovation et d’aménagement qui dessineront la configuration actuelle de l’établissement et affirmeront son statut d’Hôtel-Restaurant.

Frédéric a débuté en 1985 à leurs côtés dans la salle du restaurant et l’organisation de l’hôtel. Depuis 1986, il a pris en charge la totalité de l’entreprise et développe ses connaissances fines de nourritures solides et liquides. On croit savoir que les projets continuent de couver et que la famille prépare la suite, comme on dit en cuisine !

Accès à Caunes-Minervois

A l’image de l’Hôtel-Restaurant d’Alibert, le village de Caunes a quelques semblances avec un labyrinthe. C’est du moins ce que disent ceux qui, dans leur entassement urbain, ont perdu tout sens de l’orientation.

Il ne faut pas s’inquiéter, le village est petit et ses ruelles anciennes, récemment rénovées et repavées pour certaines, n’égareront que si on le veut bien. Munissez-vous du plan officiel et laissez-vous allez dans la pente, en songeant qu’ensuite il faudra remonter !

Que voir ? Il y a suffisamment de guides de l’Office du Tourisme de Caunes-Minervois, de panneaux, de symboles et de flèches pour que toutes vos questions trouvent réponse. Vous ne passerez à côté de rien. Mais, de grâce, levez vos regards vers le haut des maisons même si, sur le pavé inégal « à l’ancienne », vos pas sont mal assurés.

Restez aux aguets ! A tout instant, au coin d’une placette, au seuil d’une maison, un esprit vif peut surgir à votre rencontre…